Qui est-elle ?

cropped-pirate2-1.jpg


La Pie Ratée est un personnage imaginaire à partir duquel s’exprime, le plus intelligiblement possible, une voix du ras-le-bol, de l’exaspération généralisée de la société aliénante par l’action conjointe et complice, des politiques de métier et des principaux acteurs du capitalisme, tels que les grands patrons et les grands actionnaires.

Avant d’aller plus dans le détail, veuillez être informé que la Pie Ratée est un symbole utilisé jusqu’à l’emploi de métaphores parfois même filées afin de tenter le plus élégamment possible de rendre un peu plus aérien une situation grave qui aurait pu ou non être évitée si l’on se targue d’être un vrai professionnel de l’intérêt général – évidemment la réciproque est tout à fait permise pour nos probables détracteurs – .

La Pie Ratée est anonyme – et elle y tient la bestiole, du moins elle fait ce qu’elle peut pour l’être et le rester -, vous ne saurez donc pas s’il y a une ou plusieurs personnes, s’il y a juste des hommes ou juste des femmes, derrière cet avatar. Au sein de toutes les publications réalisées en son nom, il est convenu que « la Pie Ratée » soit « nous » – donc plusieurs ou animée d’une élégante schizophrénie – ou « elle » – afin de ne pas s’éloigner du genre établi par l’avatar et ne pas perdre le lecteur -.

La Pie Ratée est une entité mi-humaine mi-animale et valide de toutes ses plumes la fameuse expression latine de Plaute « Lupus est homo homini, non homo, quom qualis sit non novit.« , en français : « Quand on ne le connaît pas, l’homme est un loup pour l’homme. »
Elle est fondamentalement – attention voici la liste des qualificatifs barbares tentant de la décrire – : humaniste, pacifiste, impartiale, juste, imparfaite, apartisane – du thé, la plupart du temps et relativement proche de certaines idées d’extrême gauche, s’il fallait s’obliger à désigner un ensemble de personnes déjà existantes -, anti-capitaliste, citoyenne du monde de la démocratie directe, résistante à tout régime oppressif, adoratrice de la vérité, vengeresse, agnostique, omnivore, donc à tendance opportuniste, défenseur des causes perdues ou presque,  jamais clairement vulgaire et insultante, le tout, à sa manière et dans une certaine limite humaine.