Pourquoi ce nom ?

Cet oiseau de malheur pour certains, pour d’autres un délice pour les yeux et les oreilles, s’habillent d’une triple signification – rien que ça, elle le conçoit – en plus d’être un animal sauvage.

la pieLa première est cet oiseau très bavard mais qui échoue à être entendu à sa juste valeur puisque impopulaire – la Pie Ratée est anonyme donc immunisée contre l’effet de la célébrité, par le nom et l’image, altérant potentiellement l’égo – et très largement noyé dans un quasi océan d’action de communication manipulatoire du grand projet capitaliste, d’où l’emploi du terme « ratée » – un mot lourd de sens avec un très haut niveau de jugement social -.

v pour vendettaLa seconde, est l’acte d’être « piratée » – ou « hacker » -, c’est-à-dire ici, que la Pie Ratée est l’expression désignant une partie des personnes ayant vu leurs droits de citoyens souverains piratés par un ensemble organisé d’autres personnes – que l’on peut appeler « oligarchie » – qui ont pour principal objectif de vie de contrôler la vie du plus grand nombre, le peuple.

La troisième est un peu tirée par les cheveux mais vous parviendrez à conserver votre intégrité capillaire, nous en sommes convaincus.
Cet oiseau, cette pie, ce personnage féminin a subi une transformation, elle a été « piratée », elle a été transformée en « pirate » après avoir été corsaire. Elle se détache jusque dans son identité de ce qui est politiquement correct et qui est par la norme comme allant de soi.